Paris, le 18 octobre 2018

NOMINATION DE FRANCK RIESTER AU MINISTERE DE LA CULTURE

Les éditeurs de services de musique en ligne saluent la nomination de Franck Riester comme
ministre de la Culture.
Sa maîtrise des sujets de la filière musicale en général et des enjeux de la musique en ligne
en particulier augurent d’échanges constructifs avec l’ESML.
Parmi les nombreux objectifs qui se présentent d’ores et déjà à Franck Riester, ceux relatifs
à la mise en place d’un CNM où l’ESML a toute sa place, au renouvellement des accords
Schwartz, à l’élaboration d’un code des usages entre les producteurs de phonogrammes et
les Éditeurs de Musique en ligne, seront décisifs pour une transition réussie du marché
numérique alliant l’innovation et la diversité culturelle.
L’ESML souhaite rencontrer Franck Riester et son Cabinet dans les meilleurs délais, dans un
objectif permanent de privilégier tant la diversité des modèles de services que l’exposition
des œuvres et des artistes.
Enfin, l’ESML remercie Françoise Nyssen pour l’ensemble de son action et notamment son
engagement à voir un Centre National de la Musique exister à l’avenir.


Paris, le 19 mai 2017

L’ESML SE FELICITE DE LA NOMINATION DE FRANÇOISE NYSSEN AU MINISTERE DE LA CULTURE

Les éditeurs de services de musique en ligne saluent la nomination d’une personnalité dont le parcours démontre un attachement à la création, à la diversité, au développement de la culture et des industries culturelles françaises.

L’ESML accueille également avec une grande satisfaction la nomination de Marc Schwartz comme directeur de cabinet, ses grandes compétences ont été appréciées en particulier à l’occasion de sa mission de médiation pour un développement équitable de la musique en ligne.

Ces dernières années, les pouvoirs publics comme les différentes missions (Zelnik, Hoog, Lescure, Phéline) ont partagé un diagnostic et une nécessité, celle de favoriser la transparence et l‘équité pour un développement du marché légal de la musique numérique et l’émergence de nouveaux acteurs.

De nombreuses avancées ont vu le jour : protocole d’accord pour un développement équitable de la musique en ligne, adoption de la loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, nomination de Denis Berthomier comme Médiateur de la musique. L’ESML tient à remercier chaleureusement Audrey Azoulay et son équipe pour leur action à cet égard.
L’adoption d’un code des usages, sous l’égide du Médiateur de la musique, constitue la prochaine étape indispensable au bon développement de la filière.
Le soutien du gouvernement et du Ministère de la Culture en particulier sera décisif compte tenu des résistances traditionnelles du secteur.

L’ESML se tient à la disposition de Françoise Nyssen et des services du Ministère de la Culture afin de s’engager pleinement et sans délai dans ces travaux dans un souci permanent de privilégier tant la pluralité des services que l’exposition et la diversité des œuvres et des artistes.